Ces dernières années, on entend beaucoup parler de “Do It Yourself” et de “Fait main”, que ce soit dans la mode,  à travers des émissions de télévision comme Cousu Main ou même à encore dans le domaine de la décoration.

Clairement, cette tendance du “faire soi-même” a su s’imposer en France depuis quelques années.

On tire plusieurs avantages à faire les choses par soi-même, et l’un d’entre eux est bien sûr l’avantage écologique : le do it yourself  permet de ne pas avoir à acheter des vêtements qui ont parcouru des milliers de kilomètres pour arriver jusqu’à nous.

Mais il y a une nouvelle tendance qui permet d’avoir un avantage écologique encore plus important : c’est la tendance du surcyclage de mode. Le terme “recyclage” est connu de la majorité d’entre nous, mais le mot “surcyclage” reste encore quelque chose d’assez méconnu. 

Pour le définir, on peut dire qu’il s’agit du fait de “récupérer des matériaux ou des produits dont on n'a plus l'usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d'utilité supérieure. On recycle donc par le haut”.

En gros, c’est un peu le fait de créer une chose unique et qui a de la valeur à partir de quelque chose de vieux qui aurait dû finir à la poubelle. On diminue alors son impact écologique en diminuant ses déchets. Je sais que c’est un sujet qui compte chez beaucoup de nos lectrices et c’est pour cette raison que j’ai souhaité vous en parler aujourd’hui.

Et pour parler de cette nouvelle tendance, j’aimerais vous présenter le dernier ouvrage d’Elisa Schwarz, une blogueuse allemande spécialisée dans ce domaine. Le livre qui se compose de plus d’une quarantaine de pages,  reprend en détail les différents aspects du surcyclage de mode.

J’ai trouvé cet ouvrage particulièrement intéressant, car cela permet de voir un autre aspect de la couture auquel on ne pense pas forcément. On y trouve des conseils et des astuces pour redonner de la valeur à de vieux vêtements, en passant par les questions qu’il faut absolument se poser pour réussir un projet de surcyclage.

Mais on y trouve également plusieurs exemples de tutos pour réaliser des projets originaux.

Réaliser un joli sac à franges à partir d’un tee-shirt

Transformer un chemisier classique en un chemisier original

Et bien d’autres choses comme apprendre à recycler ses anciens jeans, ou encore créer une écharpe avec la technique du patchwork. 

En lisant cet ouvrage, beaucoup d’autres idées peuvent venir à l’esprit, comme par exemple transformer des vêtements adultes qui ne nous vont plus en vêtements pour enfants. Les options sont multiples, il suffit juste de voir ses vêtements usagés sous un autre angle.

L’ouvrage d’Elisa est disponible en téléchargement gratuit sur son blog pour celles qui souhaiteraient avoir davantage d’informations. Je vous mets le lien juste en bas. 

Et si vous êtes déjà une adepte du surcyclage, n’hésitez pas à donner vos idées en commentaires.

A très vite dans un prochain billet.

  • 1
    Share

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée