Si vous aimez coudre des petits accessoires pour vous ou pour offrir, vous avez forcément déjà été confronté à la question de devoir leur donner de la tenue. Le molleton, l'entoilage thermocollant... Il existe beaucoup de façons de donner de la tenue à ses projets. Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'un matériau dont on entend beaucoup parler depuis quelques temps : la mousse sur résille.  

Certains d'entre vous la connaisse déjà, c'est une mousse que l'on peut utiliser en renfort pour donner une tenue très importante à nos accessoires, mais qui ne fait pas du tout "effet carton" pour autant. Mais alors quelle est la différence avec du molleton ou de l'entoilage thermocollant ?

Dans cet article, j'ai testé la mousse sur résille sur une trousse de toilette 100% coton. Et même si elle a donné une tenue impeccable et un côté "gonflant" très agréable à manipuler et à regarder, je pense que l'on préfère avoir un peu moins de tenue pour ce genre d'accessoires (que l'on a envie de pouvoir glisser dans un tiroir ou une valise).

 mousse sur résille

La mousse sur résille permet de donner un maximum de tenue, et un effet un peu "coque". Elle donne aussi nécessairement du volume. C'est un matériau idéal pour la couture de sacs à main, sacs de sport, housse de protection pour ordinateur, vanity... La tenue sera parfaite.

Pour d'autres projets où il faudra un peu de tenue mais pas trop et beaucoup de souplesse, il faudra éviter ce produit (un article sur les différents moyens de donner de la tenue à vos projets ça vous dit ? ).

Si la mousse sur résille a aiguisé votre curiosité, ne bougez pas, je vais tout vous expliquer pour savoir comment la coudre. Allez c'est parti, on commence avec un petit point technique.

Formation couture gratuite !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA METHODE EN VIDEO POUR EVITER LES PIRES ERREURS EN COUTURE

La mousse sur résille, c'est quoi et ça s'achète où?

Il s'agit d'une mousse contrecollée sur une résille et elle est utilisée dans plusieurs métiers : ameublement, sellerie moto et auto, tapisserie, etc. Elle s'achète essentiellement en ligne sur des sites de grossistes pour tapissiers, bien que l'on en trouve également de plus en plus sur des sites de mercerie / tissu. 

Il existe plusieurs épaisseurs de mousses, mais la plus commune en couture (et celle que je vous recommande pour vos accessoires) c'est du 5 mm.  Le prix varie de 6,5e à 10e le mètre pour une laize moyenne de 150 cm. C'est un produit intéressant d'un point de vue économique, car il coute relativement le même prix que d'autres entoilages, mais avec une laize plus importante.

La mousse sur résille est-elle facile à coudre ?

La mousse sur résille donne l'impression d'être très volumineuse, mais elle s'écrase facilement  à la couture, elle bouge relativement peu, bref c'est un produit facile à couper et à travailler

Comme ce n'est pas un produit thermocollant, vous allez donc devoir  bâtir (comprenez pré-coudre) ce matériau avant de coudre votre projet, pour être sur que tout tienne bien en place à la couture.

Vous pouvez choisir de bâtir la mousse sur résille sur votre tissu extérieur, ou votre doublure, c'est au choix. Pour ma part j'ai préféré le poser sur l'extérieur du tissu, pour pouvoir fermer ma doublure avec une surpiqure sans être gênée par la mousse. Si vous cousez des tissus très épais, il peut être intéressant de mettre la mousse plutôt sur la doublure pour répartir les épaisseurs.

Côté aiguille, j'ai utilisé une aiguille standard classique 90 et tout s'est bien passé. 

Y a t-il un sens pour la coudre ?

Vous allez devoir bâtir la mousse sur l'envers de vos pièces. La mousse a une face gris foncée qui adhère un peu plus, et une face plus blanche tissée sur lequel le pied presseur glisse mieux.  Il est donc préférable que la face grise se retrouve face à l'envers de votre tissu.  On va voir juste après les différentes façons de bâtir la mousse.

Je  vais pré-coudre le côté gris foncé sur l'envers de mon coton 

Le pied presseur glissera ensuite très bien sur la mousse résille

Après avoir fait un test, je n'ai pas trouvé que la mousse pouvait "ternir" les tissus clairs en apparaissant au travers. Si vous avez un doute, mettez un tissu blanc, une sorte de triplure, qui fera "tampon".

Plusieurs façons de bâtir votre mousse sur résille

Il existe plusieurs façon de bâtir votre mousse sur résille. Il y a deux façons de faire qui reviennent le plus souvent. Donc je commence par vous parler de celles-là et ensuite je vous proposerai à la fin des alternatives.

Première façon

La première option, c'est de coudre votre mousse sur résille à votre pièce de tissu sur tout le pourtour à 0,8 mm, et recouper ensuite le surplus. De ce fait, lorsque vous allez coudre à 1 cm votre projet, la couture de bâti ne se verra plus. Mais pour autant, vous allez bien prendre la mousse sur résille dans votre couture.

Quel est donc l'intérêt ?  C'est de limiter les épaisseurs de tissus dans la marge (puisque la mousse aura été recoupée).

On coud avec un point long à 0,8 mm 

On recoupe ensuite la mousse au plus près de la couture

La deuxième façon

La deuxième façon de faire, c'est de pré-coudre la mousse sur résille avec un point zig-zag (ou un surjet) dans la marge de couture. Ainsi l'épaisseur de la mousse est écrasée sous le zig-zag de manière uniforme, et la couture est ensuite facilitée. On réduit aussi fortement les épaisseurs, mais de moindre façon qu'avec la méthode n°1.

 mousse sur résille

En ce qui me concerne, j'ai fait un test avec la première méthode et ça n'a pas été ma préférée. J'ai trouvé que le fait de recouper la mousse sur résille créait une différence d'épaisseur sous le pied presseur, et du coup, j'avais moins de précision pour rester au bien bord du tissu (que si l'épaisseur était uniforme dans la marge).

Autant ça n'a pas été très gênant pour l'assemblage de la trousse en elle-même, autant pour la fermeture éclair, j'ai vraiment préféré la technique du zig-zag, car la mousse était tassée de manière uniforme sous le pied presseur, et le pied presseur ne venait pas "buter" contre la mousse lors de la couture comme ci-dessous.

Mais j'ai vu beaucoup de personnes qui aiment procéder ainsi donc c'est une question de goût !

Comment j'ai bâti ma mousse sur résille ?

Comme je le disais au dessus, j'ai trouvé ça plus simple de bâtir la mousse sur résille au point zig-zag. La mousse étant bien tassée et bord à bord avec que le tissu, on voit très bien ce que l'on fait. Voici comment j'ai procédé.

 mousse sur résille

J'ai découpé un rectangle de mousse sur résille à peine plus grand que la pièce extérieur de ma trousse, pour éviter de devoir découper et tracer mon patron sur la mousse. (Je recoupe ensuite pile autour de ma pièce en coton, c'est plus rapide).

J'ai donc mis un coup de colle textile en spray pour faire tenir les deux pièces ensembles (des épingles fonctionnent aussi). Et je suis passée à la machine sur tout le tour de la pièce (côté coton sous le pied presseur pour bien voir ce que je fais) en réalisant un point zig zag le plus large possible.

Comme le coton s'effiloche peu, mon zig-zag est aussi très long. Mais avec d'autres tissus, vous pouvez resserrer ce point. Il faut veiller à ce que ce point zig-zag ne soit pas plus grand que votre marge de couture afin qu'il n'apparaisse pas après couture sur votre projet.

 mousse sur résille

J'ai ensuite recoupé la mousse résille à l'exacte forme de ma pièce. Et voilà c'est prêt à coudre.

La couture de la trousse est facile, il n'y a pas eu de décalages, tout reste bien bord à bord

Le zig-zag se retrouve dans les marges de couture, ça comprime le tout et réduit les épaisseurs

La couture de la fermeture éclair 

Comme je l'ai dit au dessus, j'ai trouvé que la couture de la fermeture éclair était vraiment simplifiée lorsque l'on aplatit la mousse résille au point zig-zag lors du bâti.

Mais le petit inconvénient, c'est que l'on garde malgré tout les épaisseurs de la mousse résille dans les marges. Pour ce projet en 100% coton, ça n'a posé aucun problème : aucun bourrelet ou épaisseur disgracieuse. Mais avec des tissus plus épais, je ne suis pas sûre que ça colle toujours.

Du coup, j'ai testé une petite astuce que j'ai adoré et qui permet de retirer des épaisseurs tout en restant facile à coudre.

C'est bête comme chou ! Vous allez bâtir comme bon vous semble votre mousse résille sur votre pièce de tissu. Mais, sur le haut supérieur où sera cousu la fermeture éclair, vous faites un bâti à points larges à la main dans la marge. 

 mousse sur résille

Je bâti à points larges la mousse sur résille sur mon coton dans la marge

Je couds ainsi la fermeture éclair

Vous cousez ensuite tout à fait normalement votre tissu et avant de faire la surpiqure de la fermeture éclair, vous viendrez recouper la mousse résille en retirant votre bâti. Tadaaaa. 

Je recoupe la mousse résille 

 mousse sur résille

Et je fais ma surpiqure sans les épaisseurs de la mousse

Du coup ma petite expérience me fait dire qu'il existe deux autres méthodes intéressantes pour bâtir cette mousse résille...

Deux autres options pour pré-coudre la mousse sur résille :

  1. Vous pouvez très bien bâtir à la main et à points larges l'ensemble de votre pièce de tissu plutôt que de le faire à la machine. Je ne suis pas sure que ça soit vraiment beaucoup plus long... Vous pourrez ainsi recouper la mousse sur résille comme bon vous semble dans la marge pour retirer les épaisseurs, ou surfiler le tout directement comme vous l'auriez fait avec n'importe quel tissu (attention à vos couteaux de surjeteuse, il n'aimeront pas beaucoup la mousse sur résille !).
  2. La colle en spray ? Hé oui, pourquoi pas mettre un petit coup de colle en spray et coudre votre projet directement ? De la même façon, vous pouvez par la suite recouper les épaisseurs gênantes ou surfiler le tout. Il existe de la colle textile en spray repositionnable.  

Voilà, j'espère que cet article vous aura plu. J'ai beaucoup aimé le rendu de la mousse résille sur une simple trousse en coton. Ça donne l'impression d'une coque souple, et la tenue est incroyable. C'est même un peu trop rigide pour une trousse (si certains d'entre vous se posaient la question...). Je préfère un simple molleton thermocollant pour ce genre de projets, mais je ne doute pas que le résultat soit excellent sur un sac à main ou un vanity par exemple.

Et vous, utilisez-vous beaucoup la mousse sur résille ?

 mousse sur résille


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur Pinterest en pintant l'image ci-dessous  😉  

    8 réponses à "Coudre de la mousse sur résille"

    • Maud

      C’est très intéressant. Merci de nous avoir fait découvrir ce produit et toutes les astuces de coutures associées ! Je vous souhaite une excellente année

    • Tara

      Bonjour et une super bonne Année 🙂
      “… un article sur les différents moyens de donner de la tenue à vos projets ça vous dit ? ”
      Ah oui, je n’en ai aucun idée comment et quel épaisseur utiliser pour les différentes ouvrages (cols ; trousses ; et autres …).
      J’ai hérité de la Vlieseline de ma sœur, mais ce sont des bouts sans références. Donc même si je peux faire des essais pour apprendre, je ne saurais toujours pas ce qui correspond à quoi.
      Sinon, l’article est super intéressant, je ne connaissais pas du tout cette matière, et bien complet.
      Je viens de m’acheter des nouvelles machines et j’ai fait des housses. J’ai tout de suite pensé que faire des housses de MàC ou Surjeteuse avec cette mousse résille donnera un rendu super pro !
      Encore un grand MERCI et au plaisir .
      Tara

    • Martine

      Merci pour tous ces précieux conseils.
      Je n’en ai jamais utilisé mais je vais me laisser tenter pour le prochain “george” à coudre.

    • Marie-France

      Bonjour Louisa.
      Merci beaucoup pour cet article intéressant. C’est une source d’éléments nouveaux que je ne connaissais pas et qui se révèle très utile. Je vais rapidement en commander pour tester cette mousse sur résille. Je pense que les possibilités sont multiples et toutes plus intéressantes les unes que les autres. Voilà encore un plus à mon apprentissage grâce à vous. Merci.

      • Louisa

        bonjour de rien Marie France 🙂

    • Titisemfp

      Merci pour cet article ! ce support est une découverte que je n’hésiterai pas à tester. Merci

    • Marie-Line

      Bonjour et merci pour vos conseils je débute en couture et j’ai découvert la mousse résille il y a pas longtemps, je voulais donner plus de tenue à un sac, c’était la première fois que j’utilisais et je l’ai cousu à l’envers face grise à l’extérieur et je comprends pourquoi ça ne glissait pas facilement, grâce à vous j’ai appris comment faire , mille merci

    • Marie

      Excellent article, bravo ! J’utilise déjà la mousse pour faire des sacs à mains, mais toutes ces astuces supplémentaires vont m’être utile. Meilleurs vœux !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée