La vidéo se trouve en bas de cet article

On se retrouve aujourd'hui pour le crash test de la nouvelle surjeteuse Lidl 1450 ol . Ce modèle est celui qui remplace la 1230 ol sur laquelle nous avions fait plusieurs vidéos. Quand on a vu que Lidl avait changé son modèle de surjeteuse, nous n’avons pas résisté et nous avons filé au magasin la chercher. Sans plus attendre je vais vous donner mon ressenti sur cette nouvelle venue qui, je pense, va faire beaucoup parler d’elle.

1. Design et fonctions

Mis à part la potence de fil télescopique qui reste identique à l’ancien modèle, le design a pas mal changé et ne ressemble plus vraiment à celui du modèle 1230 (qui était fortement inspiré de la surjeteuse Singer).
En jetant un simple coup d’œil sur cette nouvelle machine, elle nous rappelle une autre surjeteuse célèbre, au sujet de laquelle nous avons également pas mal parlé : la brother 1334D. (Voir vidéo sur cette machine ici).

Et cela va se confirmer en examinant de plus près la nouvelle disposition des boutons de réglage :


- La vis de réglage du pied presseur a été simplifiée : on n'a plus besoin de sortir son tournevis pour cela. ​Une simple vis est dorénavant présente et on peut la visser et dévisser avec ses doigts. 

- Les boutons de réglage de longueur de point et du différentiel se retrouvent sur la gauche et non plus sur la droite. C’est inspiré de Brother mais ne change pas grand chose.

- Nous avons désormais un bouton sur la gauche pour désactiver le couteau très facilement, alors que ce réglage était assez fastidieux auparavant. Il fallait ouvrir le capot et tourner une molette. (Je vous avais d’ailleurs expliqué cette manipulation un peu compliquée dans cette vidéo.)

- L’enfilage des aiguilles aussi a été simplifié. On passe dorénavant les fils derrière un seul et même guide fil situé au dessus des aiguilles, et non plus dans deux crochets différents (comme c’était le cas sur la 1230).

- Pour transporter la machine, il n’y a plus de poignée de transport à relever, il suffit désormais de glisser sa main dans la fente située derrière la machine.

Les nouvelles dispositions de ces 5 fonctions me rappellent fortement celles de la surjeteuse Brother 1334D car elles sont tout simplement… identiques. Alors, coïncidence?

On peut aussi noter que :


- La fonction bras libre a été améliorée : la rallonge plate s'enlève beaucoup plus facilement.

- La largeur de point est beaucoup plus facile à régler : on utilise dorénavant un levier sur l’avant de la machine. Et on peut toujours ajuster la largeur de coupe avec précision grâce à un levier de largeur de coupe (comme c’était déjà le cas sur l’ancien modèle d’ailleurs).

- On a un nouveau levier devant la plaque d’aiguille qui permet de régler/rétracter la languette de point pour faire un ourlet roulotté, ou de la laisser sur le réglage de base, à savoir sur la lettre N pour toute autre couture. C’est bien plus pratique.

2.  L’enfilage

Maintenant passons à l’étape la plus délicate de l’utilisation d’une surjeteuse : l’enfilage.
Sur l’ancien modèle, le fil du boucleur inférieur était assez compliqué à enfiler. Dorénavant avec la surjeteuse lidl 1450 ol, nous avons un levier à actionner vers le haut qui permet de rendre cette manipulation beaucoup plus facile.

Aussi, la grosse partie du couteau ne se trouve plus juste devant les aiguilles (ce qui nous gênait pour leur enfilage).

3. Les points

Niveau points de couture, rien de vraiment différent par rapport à l’ancien modèle. On retrouve les mêmes points.

On nous annonce en 12, mais au final, nous en avons que 8 :
- Le surjet 2, 3 et 4 fils
- Le flatlock 3 fils
- L’ourlet roulotté 3 et 2 fils
- Le surjet enveloppé à 2 fils pour les finitions de tissus fins
- Le bord étroit à 3 fils généralement utilisé pour les nervures décoratives.

Comme sur la plupart des surjeteuses on retrouve le point surjet ou overlock , flatlock et l’ourlet roulotté. Ce qui change, c’est uniquement la largeur de ces points, à savoir la possibilité de coudre un point large ou un point étroit. 

4. Le manuel

Le manuel  de la surjeteuse LIDL 1450 OL est de meilleure qualité. Nous avons un papier glacé au lieu du papier journal.
Il est également beaucoup plus agréable à lire : les instructions sont mieux classées et cela nous permet de trouver plus vite les instructions dont on a besoin. Quant aux images, elles sont beaucoup plus claires.
Je garde un mauvais souvenir de la partie réglage de tension du précédent manuel, qui pour moi était vraiment dure à comprendre. Maintenant nous avons des explications claires et précises.
Il est également beaucoup plus complet : la fonction de chaque composant est détaillée, on nous explique comment corriger les problèmes de tension des fils ou encore comment régler correctement le différentiel, ce qui n’était pas le cas dans l’ancien manuel.

5. Les accessoires

Les accessoires de la surjeteuse lidl 1450 ol sont les mêmes que ceux fournis sur l’ancien modèle à savoir :
- un jeu d'aiguilles
- un tournevis
- une paire de pince
- un convertisseur 
- mais avec un petit plus : une clé pour changer les aiguilles.

6. La couture

Concernant la couture, j’ai testé uniquement le surjet 3 fils pour un premier avis et l’essai est concluant. Le tissu est entraîné de façon plus fluide et on peut dire que la machine est un peu moins bruyante. On aura l’occasion de tester différents points et différents tissus par la suite pour faire un compte rendu plus abouti.

Conclusion sur la surjeteuse Lidl 1450 OL

En conclusion, on avait eu pas mal de retours mitigés sur la qualité du modèle 1230 et son ergonomie. Les points négatifs principaux étaient sa longévité et sa fragilité (la qualité des couteaux par exemple qui cessaient rapidement de bien fonctionner), mais aussi la difficulté d’enfilage et les réglages pénibles. Concernant ce nouveau modèle de surjeteuse lidl 1450 on peut dire que l’enfilage est nettement simplifié (notamment pour l’enfilage du boucleur inférieur). La brother reste tout de même mieux à niveau là mais de peu.

Reste à voir si cette nouvelle machine tiendra mieux le coup que sa consoeur dans le temps. On prendra le temps de tester sur le long terme et on vous tiendra au courant.

Ce qu’on peut dire c’est que la surjeteuse 1230 était initialement sortie au prix de 149 euros. Ce qui la rendait intéressante car malgré ces petits défauts, elle restait la surjeteuse la plus accessible sur le marché pour cette qualité là.

D’ailleurs beaucoup de personnes s’en accommodent très bien! Mais à chaque sortie le prix change et désormais le nouveau modèle de surjeteuse lidl 1450 est passé à 169 euros, se rapprochant de plus en plus du prix de la brother 1334 D en période de soldes par exemple.

Pas sûre que la différence de prix fasse pencher la balance en faveur de la Lidl.

Voir la vidéo du test de la surjeteuse Lidl 1450 OL: 


    10 réponses à "Test de la nouvelle surjeteuse Lidl 1450 ol"

    • sylvie

      bsr pour l instant pas de projet pour l achat d une surjeteuse jai deja assez a faire avec ma machine a coudre donc pour la surjeteuse sa attendras je veut d abord savoir bien utiliser ma machine et je trouve que la sujeteuse n est pas indispensable

      • Mariam

        Bonjour Sylvie !

        ça dépend beaucoup des réalisations que l’on fait je pense. Pour des vêtements la surjeteuse est quand même très très pratique.

    • Vero

      Merci pour cette vidéo….
      Je viens d’acheter la dernière surgeteuse Lidl mardi dernie, je suis allée au magasin et il n’en restait qu’une…. Je ne pouvais donc la laisser.
      Je n’ai pas eu le temps de m’en servir avant aujourd’hui et j’ai demandé l’ai de à mon époux.
      Je n ‘ai fait que la découvrir et lui m’a conseillé de la rendre, que je ne saurai pas placer les fils et m’en servir.
      J’ai été à deux doigts de la ramener..
      Après avoir vu le travail d’une surgeteuse, j’ai trouvé que ça pouvait être génial et votre vidéo m’a vraiment donné envie de la conserver maos je ne comprends pas bien comment enfiler les différents fils…
      Ni son fonctionnement.
      Pourriez vous me conseiller par rapport à ma situation ?? Dois je la rendre étant un cas désespéré ? Ou je peux potentiellement y arriver ?
      Merci infiniment.
      Véronique

      • Mariam

        Bonjour Véronique

        Nous ferons prochainement une vidéo sur l’enfilage de cette machine sur Youtube. Abonnez vous à la chaîne pour être informé.

        Si vous voulez un cours complet vous pouvez également souscrire à notre formation avancée de surjeteuse où il y a 20 cours qui explique comment se servir facilement de sa surjeteuse.

    • domi

      véro,

      moi aussi au départ j’avais peur de ne pas savoir utiliser une telle machine je m’en faisais tout un monde mais finalement c’est facile – si vous avez une amie qui en possède une voir avec elle qu’elle fasse l’essai avec vous – sinon allez chez un marchand et demander à voir le fonctionnement en vue d’un achat –

      merci à modesty couture de toutes ces infos et de nous pousser vers l’avant –

      une question qu’est ce que le flatlock ??
      cordialement domi

    • marie Andrée

      A t elle deux aiguille

    • Helene

      Bonjour,

      Merci pour ce test. Je me réjouissais aussi d’avoir acheté cette surjeteuse, nettement plus facile à enfiler et moins bruyante que ma Singer… mais au bout de quelques utilisations (je l’ai achetée le 30 octobre 2017), elle a cessé de faire une chainette.
      J’ai tout essayé j’ai bien du la réenfiler 50 fois, mais elle ne veut rien savoir !
      Le plus étrange c’est qu’elle ne fait aucun bruit particulier, on peut vraiment penser en l’entendant qu’elle fonctionne parfaitement, mais la chainette ne se fait pas.
      Je pense que le boucleur inférieur a bougé. J’en suis venue à cette conclusion après avoir essayé le programme de surjet à 2 fils et en ayant attaché le boucleur supérieur au convertisseur. Comme là encore la chainette ne se fait pas, c’est forcément le boucleur inférieur qui est en cause. C’est un début de résolution d’énigme mais j’ignore comment remettre cette pièce d’aplomb. Toutes les photos que j’ai vues ne me permettent pas une visualisation claire de la bonne position.
      Il se peut que ce soit peu de choses à faire mais je n’ai plus le choix et plus envie de perdre mon temps en vain, je me suis donc décidée à contacter le SAV.

      Hélène

      • Mariam

        Bonjour Hélène

        Mince en aussi peu d’utilisation … c’est étrange. Plus le choix en effet j’espère que le SAV va réparer ça. Tu nous en dira des nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible