10 astuces pour coudre des tissus épais

Coudre facilement des tissus épais, c’est une des choses que nos élèves en formation couture nous demandent le plus. Nos grands-mères n’avaient pas autant que nous cette problématique, car ça faisait beaucoup moins partie de leur manière de coudre. En revanche, ça fait vraiment partie intégrante de la couture aujourd’hui : je crois qu’il n’y a pas une de nos élèves qui n’espère pas pouvoir coudre des sacs à main ou un nouveau revêtement de canapé. Du coup, un des critères principaux pour pouvoir choisir une machine à coudre, c’est : va t-elle passer les épaisseurs correctement ?


Alors je ne peux pas vous répondre concernant les capacités de toutes les machines du marché (bien que vous pouvez retrouver ici notre avis sur la machine silvercrest de lidl qui coud très bien les épaisseurs), en revanche, je peux vous aider à adopter les bons gestes pour mettre toutes les chances de votre côté pour coudre des tissus épais!

Je vois beaucoup de personnes accuser leur machine de ne pas être assez performante... Mais quand on creuse un peu, (ne me jetez pas de tomates please!), c’est souvent sur l’utilisateur que la faute revient en premier.

Donc, voici tout de suite 10 conseils pour que votre machine ne vous refuse aucune épaisseur :

1/ Utilisez du fil et des aiguilles de qualité

On ne le dira jamais assez ! Et c’est pourtant LE conseil le plus négligé en couture…. Il faut impérativement utiliser du fil et des aiguilles de marque.

Si la différence à l’œil nu ne se voit pas forcément… Croyez-moi, elle se fait sérieusement ressentir à la couture. C’est valable sur tous les tissus bien sûr, mais surtout sur les tissus épais. Combien de fois nos élèves ont insulté leur machine qui sautait des points, alors qu’avec du bon matériel ça roulait sans encombre ! Si votre machine pose problème pour coudre des tissus épais c’est LE meilleur moyen de vérifier d’où vient le problème. Une fois du bon matériel utilisé, on peut définitivement éliminer cette piste et coudre l’esprit tranquille. C’est un peu plus cher certes… Mais combien de temps et de tranquillité d’esprit allez-vous gagner ? Sans oublier que vous protégez votre machine sur le long terme.
Pour du bon fil, allez vers : Mettler, Gütermann qui sont des valeurs sûres. Et niveau aiguilles, vous avez : Schmetz, Bohin, Singer...

2/ Utilisez la bonne taille et le bon type d’aiguille

Lorsque l’on veut coudre des tissus épais, il est conseillé d’augmenter la taille de son aiguille ! On va aller vers une aiguille 90, 100 voire 110 ( bien que personnellement, je n’en ai jamais encore eu besoin). Si votre aiguille est trop petite, elle va mal percer le tissu voire elle va casser. Donc pensez bien à cela. Mais ne négligez pas non plus de choisir le bon type d’aiguille. Pour ma part, je conseille systématiquement à mes élèves de choisir une aiguille jean, pour coudre le jean (of course), le simili cuir, la toile d'extérieur et les tissus d’ameublement. Une aiguille universelle peut aussi très bien fonctionner. Proscrivez néanmoins les aiguilles “cuir” qui font de trop gros trous (y compris dans le simili et le fragilisent): c’est un type d’aiguille réservé au cuir uniquement.

3/ Repassez votre ouvrage

Entre vous et moi, une bonne couturière DOIT repasser énormément son travail. Pour faire un travail propre, il faut vraiment prendre le temps de repasser. Même si par fainéantise on a souvent envie de passer cette étape...Nos élèves savent que chez modesty on ne rigole pas avec cette étape!

Donc, avec les tissus épais en particulier, il est important de repasser : hé oui ça va tasser le volume de votre projet, bien mettre en place les tissus pour faciliter le passage de votre machine. D’ailleurs, sachez que de nombreux tissus se repassent, même s’ils supportent mal la chaleur (ex: le simili, coton enduit...). Oui Oui!... vous pouvez les repasser sur l’envers, baisser la température du fer, ou bien les protéger avec une patte-sèche (une petite chute de coton qui protégera du contact du fer). 

Envie de créer vos vêtements sans bouger de chez vous?

4/ Dégarnissez vos marges, vos angles

Lorsque l’on coud un tissu épais, on accumule de la matière (due aux marges) une fois que l’on retourne l’ouvrage. Une manière d’avoir moins de volume et donc un plus beau résultat, c’est de réduire ses marges de couture (Lorsque le tissu ne s’effiloche pas : type toile d’extérieur, simili, etc.). Il suffit donc de recouper quelques millimètres après couture. En revanche, évitez de faire cela avec un tissu qui s’effiloche beaucoup ou bien surfilez-le à la surjeteuse. De même, il faut toujours dégarnir ses angles après couture pour qu’ils ressortent bien, mais encore plus avec les tissus épais, pour éviter l'amas de matière dont je parle juste au-dessus et avoir des angles par-faits.

5/ Tassez vos coutures

Une astuce peu connue permet d'aplatir les tissus un peu épais avant de les coudre. Ça consiste à utiliser un maillet en caoutchouc, ou bien un marteau (mais protégez votre tissu au risque de l'abîmer à cause du métal), et de taper (gentiment!) sur les marges de coutures. Elles vont s'aplatir et faciliter le passage de la machine.
NB : ne tapez pas sur les coutures apparentes (surpiqûres), sinon elles risquent de se déformer.
Et si vous n’aviez pas de marteau chez vous et que vous devez passer dans un magasin de bricolage… Pensez aussi à regarder tout ce qui pourrait vous être utile en couture. Vous n’y aviez pas pensé ? Dans cet article, on vous fait la liste des merveilles que l’on peut y trouver.

6/ Utilisez une petite cale

Parfois, pour coudre une grosse épaisseur de tissu (comme pour un ourlet sur du jean), le pied se retrouve complètement déséquilibré, et du coup, le tissu a le plus grand mal à être entraîné par la machine. L’astuce, c’est d'utiliser un morceau de sangle plié (ou un tissu épais, un morceau de carton, etc.) et de contrebalancer ce déséquilibre. Ainsi, votre pied presseur se retrouve parfaitement à l’horizontale. Le pied presseur entraîne correctement le tissu et l’aiguille perce bien mieux le tissu. Bilan ? Vos points redeviennent réguliers.

coudre des épaisseurs

Pied déséquilibré sans cale

tissu épais

Pied à l'horizontale avec la cale 

7/Allongez le point de couture

Les élèves qui débutent dans nos formations ont tendance à penser que pour avoir une couture solide, il faut bien serrer son point, voire coudre plusieurs passages. C’est malheureusement une mauvaise idée. Il est préférable lorsque l’on coud des tissus épais d’allonger légèrement son point.

En fait, il vaut mieux coudre avec un fil solide et un point long plutôt qu’avec un mauvais fil et un point serré. Vous aurez une bien meilleure solidité (surtout avec les tissus qui se trouent et se déchirent comme le simili). Et vous pouvez allonger encore plus pour les surpiqûres!
Donc si vous rencontrez une difficulté pour passer vos tissus épais à la machine, ou si vos coutures cèdent dans le temps, faites le test! 

8/ Différents pieds presseurs adaptés aux épaisseurs

Alors ça… C‘est LE point pour lequel j’ai eu envie d’écrire cet article. Combien de débutantes en couture (surtout dans nos classes) accusent la machine de ne pas avoir assez de puissance pour passer les épaisseurs. Car bien souvent, un pied presseur qui glisse mal va faire du “sur place” et l’utilisateur a tendance à penser que c’est à cause des épaisseurs. Hé non (pas toujours)! En réalité, c’est juste que le tissu adhère au pied presseur et résiste. C’est le cas notamment pour les coutures sur l’endroit du simili cuir, du coton enduit, de la toile cirée (qui collent)….
Il faut absolument parvenir à faire glisser correctement votre pied presseur sur le tissu. Pour ce faire, plusieurs moyens peuvent être utilisés. Tout d’abord, il existe des pieds presseurs dont la fonction est de faciliter la couture des épaisseurs ou des tissus qui raccrochent.

Le plus intéressant selon moi, c’est le pied “téflon”. Alors ne vous méprenez pas, il s’agit dans la majorité des cas d’un plastique qui glisse mieux que le métal (le vrai téflon coûte très cher.). Mais peu importe, ça fonctionne du tonnerre ! 

coudre des tissus épais

Pied téflon 

Vous avez aussi le pied à roulette que vous pouvez tester.

Pied  à roulette

 

Et pour finir le pied double entraînement. Il permet d'entraîner le tissu supérieur et inférieur en même temps, du coup, ça facilite le passage de tissus épais, mais aussi des tissus qui bougent beaucoup à la couture (je pense notamment au minky.). 

Pied  double entrainement - Amazon 

9/ Autres astuces pour que le pied glisse bien sur le tissu

Enfin, voici quelques astuces pour aider votre pied presseur à bien glisser sur les tissus collants : mettre du papier sulfurisé entre votre tissu et le pied presseur et coudre le tout ensemble.

Une fois, votre couture terminée, arrachez le papier “tampon” que vous avez utilisé et retirez à la pince à épiler les restes éventuels. Vous pouvez aussi mettre du masking tape (ou scotch de peintre) sous le pied presseur, car il a une face bien glissante. Vous devrez néanmoins veiller à bien dégager le trou où passe l’aiguille pour ne pas qu’elle raccroche au scotch et perturbe les points. Et bien sûr, ne prenez pas du scotch classique transparent qui, lui, est très collant. En général, ces deux astuces ont beaucoup de succès.

10/  Faites un test !

Il est normal que vous appréhendiez la couture d’un gros projet. Vous vous dites peut-être : “Et si ma machine ne passe pas les épaisseurs et me plante ? ”, “Et si je dois finir à la main ?”. En plus ça coûte cher ces tissus... Vous savez quoi ? Une valeur que l’on essaie vraiment de transmettre à nos élèves dans nos formations, c’est : si vous n’essayez pas, vous n'apprendrez pas !
Alors pourquoi pas faire un test ! Avant d’acheter un beau coupon de tissu, de chercher le bon patron et de vous retrouver (peut-être) bloquées… Utilisez de vieux tissus épais, un projet simple et faites le test. On peut trouver toutes sortes d’enseignes où les tissus sont vendus à partir de 10 cm. De quoi faire un test sans risque avant de s’attaquer au gros chantier.


Voilà, je pense qu’avec ces 10 astuces, vous n’aurez plus rien à craindre de la couture des tissus épais ! Malheureusement, pour certaines machines, ce n’est vraiment pas leur point fort. La bonne nouvelle, c’est que si vous suivez cette liste, vous saurez si le problème vient de vous ou de votre machine. Et ça fait toujours une bonne raison de s’en acheter une nouvelle (oui, on est malines chez modesty). 
J’en profite pour vous rappeler que certaines machines à bas prix passent très bien les épaisseurs (comme la silvercrest de lidl dont nous vous avions déjà parlé) et d’autres très coûteuses ont vraiment du mal avec ce genre de tissus. 
Donc selon l’usage que vous voulez faire de votre machine, vérifiez ce point crucial. Pourquoi pas auprès d’autres utilisatrices de la même machine. 

Enfin, une note moins positive… Sachez que la couture de tissu épais n’est pas vraiment le but premier d'une machine à coudre, et il va sans dire que ce genre de projets la fatigue beaucoup. Allez-y molo ! Ou alors regardez du côté des machines professionnelles. 


Alors, laquelle de ces astuces a été une révélation pour vous ? Dites-le nous en commentaire !


Et si cet article vous a plu, pintez le sur pinterest avec l'image ci-dessous !

Envie de créer vos vêtements sans bouger de chez vous?

    11 réponses à "10 astuces pour coudre des tissus épais"

    • NATHALIE50

      Un grand merci pour tous ces conseils et astuces , j’ai appris enormément .

    • Sarah

      merci pour ces astuces

    • brigitte

      je comprends mieux pourquoi ma machine (Brother FS40) me pose problème depuis que je viens de finir deux sacs à main en simili avec des épaisseurs (boucle-lanière-sac) assez impressionnantes qu’elle a pourtant réalisé avec beaucoup de courage et de réussite . Maintenant dès que le pied de biche est trop penché par l’épaisseur; l’aiguille bute sur la plaque à aiguille et mon technicien a beaucoup de mal à la re-régler.

    • nathalie

      merci pour ces astuces, en effet, je pensais qu’un point serré était plus solide, mais aussi plus difficile à découdre en cas d’erreur; donc désormais, j’utiliserais des points plus longs.

    • Christine

      Merci merci pour ces astuces ! Par contre dire que la Silvercrest passe très bien les épaisseurs me semble un peu rapide. La mienne a fini en réparation (pas de prise en charge du SAV au vu de la panne !) Le réparateur (indépendant) m’a montré l’intérieur et la pièce d’entrainement tout en plastique cassée par les efforts fournis, c’est édifiant. Et on lui en apporte régulièrement dans le même cas, qu’il essaie de réparer mais pas toujours avec succès malheureusement. Belle année couturesque !

      • Louisa

        Bonjour Christine, as tu jeté un oeil à notre article sur la silvercrest justement dans lequel je donnais toutes les précautions à suivre pour coudre avec ? PAr ma part, rien à signaler pour les épaisseurs concernant cette machine.Bien sur elle a ses limites et il ne faut pas en abuser . Mais attention, une machine à coudre familiale n’est pas faite dans tt les cas pour les épaisseurs. A partir du moment où une machine n’est pas industrielle , les épaisseurs abiment la machine et meme une machine plus chère . Belle année également !

    • Fabienne

      Tout d’abord très bonne année 2020 à vous !
      Et bien l’astuce qui est une révélation pour moi, est le pied à roulette, je ne savais pas à quoi il servait. Pour moi aussi une couture solide était fait à petits points, j’oublie souvent d’allonger mes points, notamment pour les surpiqûres.
      Merci pour toutes ces astuces.

    • ee

      BONNE ANN2E pour tous vos projets BONNE Sante Astuce forte écrasé le tissu épais avec un marteau en caoutchouc BRAVO

    • Valérie

      Merci,
      Tout bêtement repasser avant de coudre c’est ce que je ferais la prochaine fois.
      Allonger la longueur du point je l’ai déjà fait pour les ourlets de jean notamment.
      Je retiens l’idée de la cale.
      Je pensais acheter un pied double entraînement mais à vous lire il me semble que le pied Teflon serait mieux ?
      Merci et bonne année 2020

    • Jean-François

      Superbe merci meilleurs vœux

    • judith

      merci pour toutes ces astuces très très utiles,meilleurs vœux à vous

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée