Le ruban biais, ruban dentelle, ruban de satin... Quelle différence ? Quand on commence la couture, on se retrouve submergée de mots si simples pour des couturières aguerries, mais à la fois si compliqué pour les novices.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de tout ce qui concerne les rubans (vous l’aurez compris). Leurs différences, leurs usages… On va parler des rubans décoratifs, que vous ne connaissez sûrement pas tous.

Et bien sûr, on fera un gros point sur le biais qui vous effraie tant. À quoi sert-il, où l’achète t-on? Vous verrez que pour nous les couturières, il est difficile de s’en passer ! On y va ? Allez commençons par le plus simple : les rubans.

UN RUBAN, C’EST QUOI ?
Un ruban, c’est une petite bande de tissu, essentiellement décorative, que l’on coud sur un vêtement pour l’agrémenter. Il en existe de toutes les sortes, très variées, permettant d'apporter un vrai plus à vos ouvrages. Il y a le simple ruban de base en polyester ou satin, le ruban vichy, le ruban à gros grain, le galon décoratif, le ruban dentelle, le galon à pompons, à sequin etc. 

ruban biais
ruban biais

Bref, les possibilités sont infinies mais le principe est toujours le même. Les rubans se cousent globalement au point droit et dans le but de décorer ou de cacher une couture... Il n’y a rien de compliqué là-dedans, si ce n’est de trouver la bonne appellation, le bon rendu selon ce que vous cherchez.

Envie de créer vos vêtements sans bouger de chez vous?

Le ruban simple, lui, peut également servir à faire une couture de soutien dans certains ouvrages : dans les encolures, ou sur les épaules. Il permet de renforcer le tissu à ces endroits, de prévenir la déformation et d’apporter une petite décoration.

Si vous souhaitez utiliser du ruban polyester pour décorer ou faire des petits doudous à étiquettes par exemple, je vous donne une astuce indispensable: brûler les extrémités avec un briquet. Ainsi, vous préviendrez l’effilochage et donc le ruban ne sortira pas des coutures avec le temps.

MAIS ALORS, QUELLE EST LA DIFFÉRENCE AVEC LE RUBAN BIAIS ?
ruban biais

Le ruban biais est une bande de tissu coupé dans un sens particulier (je vais expliquer après). La largeur des biais peut différer mais globalement, la largeur standard est de 20 mm. La bande de tissu est repliée en son centre, donc on a une bande de départ de 40 mm.

Je vous rassure, ces petites bandes très pratiques s'achètent toutes prêtes si vous trouvez que ce que je dis est déjà trop compliqué ^^. On peut aussi les réaliser soi-même, pour faire des économies ou simplement pour avoir un biais parfaitement assorti à son tissu (on en parlera après).

Vous trouverez dans n’importe quelle mercerie et n’importe quel magasin de tissu ces petites bandes de biais, aux couleurs unies variées, mais aussi avec des imprimés. Leur coût est vraiment abordable.  

Insert Image
MAIS FINALEMENT LE RUBAN BIAIS ÇA SERT À QUOI  ?

La fonction principale du biais est de terminer les finitions d’un ouvrage proprement. Il permet de bloquer une couture pour la rendre solide dans le temps et a bien sûr aussi une fonction esthétique. On peut le retrouver sur les serviettes de bain (tout autour pour l’effilochage), sur les ourlets, sur les cols des vêtements etc. 

On peut le poser en ligne droite, en courbe ou en angle, en raison de sa forte extensibilité. 

Parfois, on n’aura pas le choix que de l’utiliser (je pense notamment aux finitions sur l’éponge), et d’autres fois, cela fera partie des options possibles pour terminer proprement un vêtement (pour la propreté d’une encolure, pour ganser les valeurs de couture, pour réaliser un ourlet...)

Toujours est-il que le biais est un élément incontournable de la couture, et que vous faites bien de lire cet article pour comprendre exactement de quoi il s’agit.

PEUT-ON FAIRE UN RUBAN BIAIS SOI-MÊME N’IMPORTE COMMENT ?

Alors la réponse est oui, et aussi non. Oui oui et re oui, on peut faire son biais soi-même. Mais non, pas n’importe comment. Il ne s’agit pas de prendre n’importe quelle bande de tissu, de la plier et hop de la coudre.

La propriété principale du biais est d’être légèrement élastique par rapport au tissu. Et comment ça ? Et bien on coupe dans le tissu à 45°. Oula ça parait dur, non ? Mais non! Regardez, je vous ai mis un petit schéma.

ruban biais

Le tissu a toujours un sens, qu’il faut respecter selon ce que l’on coud et le résultat souhaité. Pour ne pas vous embrouiller ici (je vous renvoie vers ces articles si vous voulez approfondir le sujet).  En ce qui concerne le biais, on retiendra juste qu’il faut utiliser un tissu coupé dans la diagonale (en raison de l'élasticité). On pourra donc aisément l’utiliser dans les courbes sans froisser son tissu.

Ces conditions ne sont valables que pour le biais fabriqué maison, car en magasin bien sûr, tout a été pensé pour vous et il est prêt à l’emploi.

QUEL ENTRETIEN POUR LE RUBAN BIAIS ?

Vous vous demandez sûrement comment faire pour laver votre petit ruban de biais fraîchement acheté, avant de le coudre. Et bien c’est simple…. Surtout ne le faites pas ! Le biais ne se lave qu’une fois cousu, il se vend prêt à l’emploi, et si vous le lavez, vous risquez de perdre le pliage. Ça peut paraître bête comme information, mais on s’est toutes posées la question au moins une fois et certaines ont dû passer leur biais à la machine en pensant bien faire… 

EST CE QUE LE BIAIS SE COUD COMME N’IMPORTE QUEL RUBAN ?

Hé non, c’est bien là la petite difficulté. Il ne s’agit pas de plier son biais en deux, le mettre à cheval sur un tissu et de coudre. Le biais requiert une technique de couture particulière, et qui diffère un peu si on est en ligne droite, en courbe ou en angle. Alors, je vais vous expliquer théoriquement la marche à suivre dans cet article. Et puis sachez que si vous voulez approfondir la question, chez modesty couture, nous avons des cours en vidéos très complets sur le sujet, qui sortent nos élèves de bien des tracas avec le biais.

Le biais doit se coudre en 2 temps (même si des pieds presseurs permettent une couture en une fois, je reste partisane de la couture traditionnelle du biais en deux temps !).

Il faut donc dans un premier temps ouvrir le biais, le mettre bord à bord avec son tissu.

Puis, faire une première couture dans le pli. Petite astuce, je vous conseille de coudre de manière décalée, à 1 mm du pli, vers le bord ( ça sera plus facile pour la suite). 


Puis, passer le biais à cheval sur la couture et le rabattre de l’autre côté de votre ouvrage. Il faut essayer de recouvrir pile-poil la première couture, ni trop loin, ni pas assez. Sinon dans les deux cas ça sera inesthétique.


ruban biais

Une autre astuce est de réaliser la première couture dans une couleur de fil qui ne tranche pas avec votre tissu. Exemple ici : le tissu est blanc, et le biais noir, et bien j’ai fait la première couture en blanc et non pas en noir. Ainsi, elle sera presque invisible sur le tissu et si le biais une cousu laisse apparaître un écart, l’erreur sera quasi invisible.

ruban biais

 Voici le résultat 

ruban biais

Et voilà, j’ai pensé que ce petit point théorique vous plairait bien. On a énormément de toutes débutantes chez nous en formation avancée qui sont complètement perdues entre tous ces termes…. Vous voilà désormais parées pour vous rendre dans n’importe quelle mercerie et chercher exactement ce dont vous avez besoin ! 

Mais attendez, il manque quelque chose ? Hé oui, nous n’avons pas parlé du passepoil ! Ne vous inquiétez pas, ça arrive prochainement, mais le passepoil se fait avec du biais donc.. il fallait commencer par le commencement. 

Très prochainement je vous dis tout sur le passepoil donc, pour vous permettre de réaliser de jolis ouvrages, bien finis, proprement décorés. Ça vous dit ? 


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur Pinterest en pintant l'image c-dessous  😉  

    8 réponses à "Ruban, biais : définition et différences"

    • Marie

      Bonjour,
      Je me demandais, pouvez vous faire un article sur les bords côte ? Comment le poser, comment le remplacer si on en a pas, la différence entre le 1/1 et le 1/2…. Très confus pour moi tout ça, je vous remercie

    • Aline

      Bonjour votre article est essentiellement sur le Biais mais manque vraiment de développement sur Les divers rubans et surtout comment Les Poser avec des exemples concrets
      Dommage je pensais vraiment apprendre plus de choses

      • Louisa

        Bonjour Aline. Oui car c’est celui qu’on utilise le plus souvent ))

    • Noelle

      Bonjour, j’ai lu avec attention la pose du biais, personnellement je le passe simplement à l’eau et pas d’essorage surtout pas de machine à laver.
      Ps: la pose en 2 étapes est la plus fiable et la finition la plus jolie avec ce type de ruban entièrement d’accord. Noëlle. D
      Animatrice couture bénévole dans une association “Après Demain” à MARBOUÉ

      • Louisa

        Bonjour Noelle. Merci pour votre retour ))

    • Roselyne

      Article intéressant et très astucieux de déplacer la couture de 1 mm pour le biais ce qui permet de le replier exactement sur la pliure.

    • rima

      Bonjour,
      Merci pour cet article plutôt destiné aux débutantes.
      Pour autant, pour les couturières intermédiaires comme moi, il aurait été intéressant de montrer quelques exemples d’utilisation de ruban !!

      • Louisa

        Bonjour. Effectivement, cette article s’adresse également à des débutants. Et quand on débute on peut vite se mélanger les pinceaux entre tous les rubans. D’où le choix de cet article. Merci pour votre suggestion.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée